♦ CHILD PREY ♦

The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason. That's life.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Slevin Hodgson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 4
Date d'inscription : 20/01/2012


MessageSujet: Slevin Hodgson   Ven 20 Jan - 21:08

Slevin Viktor Hodgson

Feat. Joseph Gordon-Levitt.


« CITATION »


30 ans ▬ 14 mai 2019 ▬ Toronto, Canada
Marié ▬ Visdom ▬ Agent de liaison.



CARACTÈRE & POUVOIR



texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte


HISTOIRE




« Maman, est-ce que Chloë peut nous accompagner ? » Je me tenais devant elle, avec cet air boudeur avec lequel elle ne pouvait composer. J'avais utilisé le même pour obtenir mes rollers, Hector, notre chien, ou pour lui faire digérer mon bulletin. Sauf qu'avec la panique ambiante, mon pouvoir persuasif devait s'être diminué. « Non Slevin, lâche la main de ta copine, prend ton sac, on doit partir !  » Je lançais un regard en coin accompagné d'un sourire espiègle à ma Chloë. La laisser ? Jamais ! Depuis la maternelle, ils avaient été incapable de nous séparer !
Notre histoire avait débuté avec un bête vol de feutre. Chloë m'avait menacé de me frapper si je révélais qu'elle avait pris le mien. Comme un con, j'avais rien trouvé de mieux que de lui filer un cookie. ça l'avait attendrie. Ah les filles ! Depuis nous étions amis, rivalisant de mauvais coup pour rendre nos parents fous. Je me mettais à pleurer, à taper du pied, faisant un caprice, tombant et me roulant par terre comme un autiste. C'était la seule chose que j'avais trouvé et rien ne me paraissait suffisamment ridicule quand il s'agissait de la sauver. « Tu me rends dingue Slevin ! Alan, est-ce que tu peux m'aider ?! » Je n'en revenais pas qu'elle fasse appel à l'ennemi. Allan, c'était le père de Chloë. L'homme que je détestais le plus. C'était à cause de lui si à l'école, ils se moquaient tous d'elle ! Parce qu'il préférait claquer ses allocations en alcool plutôt qu'en vêtements ou en jouets pour ma Chloë. Je lui avais promis qu'un jour, je lui offrirai tout ce que son père avait été incapable de lui donner. A commencer par de l'amour. Et putain ce que je l'aimais ! ça me brûlait quand j'y pensais. Mais personne ne voulait croire qu'à huit ans, on pouvait aimer autant ! Ce salopard d'Alan me souleva du sol et tenta de me mettre dans la voiture. Je déployais mes membres, imitant l'étoile de mer dans l'encadrement de la porte arrière pour qu'il ne puisse m'y engouffrer. Cet empaffé ne trouva rien de mieux que de me cogner pour m'y forcer. Sonné, je repris mes esprits quand ma mère s'installa derrière le volant. Elle n'avait émis la moindre réprimande envers lui, la traitresse ! Je me retournais violemment et n'eus que le temps d'apercevoir le visage larmoyant de Chloë s'éloigner. Je n'étais qu'un salopard d'incapable. Je n'avais pas réussi à la sauver. Juste parce que son crétin de père croyait trop en dieu pour faire confiance à la science. Je ne valais pas mieux que lui. « Je te déteste ! Je ne te le pardonnerai jamais ! »« Ne dis pas ça chéri. Un jour tu comprendras et tu me remercieras... » « Tu peux toujours crever ! »

« Alors ma beauté, on est venu faire sa place dans notre trou ? » Nous avions roulé droit vers le nord. Ma mère connaissait une communauté prête à nous aider à passer ces moments difficiles. Un bunker devait nous sauver d'affaire. J'ignorais comment elle les avait trouvé mais en voyant le comportement des hommes envers elle, je comprenais comment elle avait obtenu son nom sur la liste des gens assez importants pour être sauvés. L'homme s'approcha d'elle, lui caressant le cou puis descendant lentement sa main jusqu'à ses seins, ses reins... Ma mère le repoussa, sans vraiment de convictions. « J'ai un arrangement avec Christian... »
« C'est pas Christian qui décide ici ma jolie. Alors si tu veux descendre avec nous, va falloir que tu me montres à quel point t'as envie de sauver ta peau et celle de ton chiard en prime.» Je lus sur le visage de ma mère que les choses n'allaient pas être aussi faciles que prévues. J'y lus aussi sa résignation, elle était prête à tout pour nous assurer un avenir, qu'importe que notre monde n'en ait plus. « Slevin, tu veux bien être gentil et aller jouer dans le salon avec Henri. Maman viendra bientôt te rejoindre. » Je relevais un visage furieux vers elle. Elle me croyait trop bête pour comprendre. Du haut de mes huit ans, j'étais capable de reconnaître que ma mère que je prenais pour une sainte n'était en fait qu'une pute. « Salope ! » Mon père n'était pas mort depuis un an, qu'elle ouvrait ses cuisses au premier venu dans l'espoir de survivre à un monde qui s'écroulait sur lui-même. Triste décadence. Ne devant plus avoir une opinion d'elle meilleure que la mienne, elle ne rétorqua pas. Se contentant de poser ses fesses sur le plan de travail de la cuisine et de baisser sa fine culotte pour ouvrir le passage à cet enfoiré.

« Tu es malade ? » « Je suis enceinte. » « Tu vas mourir ? » « C'est possible... » Elle me renvoyait un faible sourire. Je détournais la tête, pour qu'elle ne puisse voir les larmes qui sillonnaient mes joues. Elle s'approcha, me serrant contre elle comme elle ne l'avait plus fait depuis deux ans, avant que la vie ne devienne une chienne. « Il faut que tu sois fort Slevin, pour nous deux... Il faut que tu affrontes les difficultés, que tu les dépasses. Un jour la vie sera plus clémente et alors tu sauras que tout ça valait le coup. Sache que je ne regrette rien. »
Comment osait-elle dire ça, après ce qu'elle avait enduré ? Les viols de la part de leur chef de pacotille. Et du reste de sa bande, après que les femmes soient tombées, les unes derrières les autres, à cause de ce mal qui les forçait à perdre la vie pour la donner. Et moi, pauvre couillon, j'étais incapable de la protéger. Trop jeune et trop faible pour me battre, je finirai par crever à cause de la sous-nutrition. Quel gâchis. « Je te vengerais.» « N'y pense même pas. Ils ne comptent pas, il n'y a que toi. Toi et la vie que tu pourras mener quand tu sortiras d'ici. Ne la gâche pas pour eux, ils n'en valent pas la peine.» C'était la seule chose qui me restait à faire. la seule motivation que je trouvais à me lever chaque matin, à continuer à vivre ce semblant d'existence. Je crèverais tous les salopards qui l'avaient mise dans cet état. Je leur couperai leur bite et leur ferai avaler pour être sûr qu'ils ne puissent plus s'en servir. Je les éventerai comme des porcs et les pendraient avec leur intestin. Je ferai de la viande de leur chair et la donnerait à bouffer aux chiens. Ma haine sera ma seule compagne, elle m'aidera à tout supporter, la faim, la maladie, la mort, les humiliations, la violence. Jusqu'à ce que je sois assez fort pour tous les buter. « Je te le promet. Rendors-toi maintenant, tu es fatiguée. Je vais garder la porte. Je t'aime.» Elle finira par fermer ses jolis yeux pour ne plus jamais les ouvrir.

« Je pourrais le tuer pour une barre chocolatée. » « Je pourrais le tuer pour moins que ça ! » Je sentis une once d'inquiétude poindre dans le regard de l'adolescent. Comment savoir où s'arrêter l'humour noir alors que l'humanité avait du être mise en berne pour son propre salut. Nous étions des animaux apeurés, prêts à attaquer sous n'importe quel prétexte, l'instinct de survie primant sur tout le reste. « Alors les tire-au-flanc, vous vous remettez au boulot ou je dois venir vous chercher ?! » Nous soufflâmes de concert. Malachi jeta au loin sa cigarette consumée jusqu'au filtre. Même l'apocalypse n'aura pas réussi à faire disparaître les fumeurs...
Nous nous levions difficilement, nos corps jeunes endoloris par les efforts qu'ils devaient fournir. Nous étions de corvée de ramassage. Sillonnant les ruines pour en extraire tout ce qui pouvait s'avérer utile à notre survie. C'était une tâche ingrate et dangereuse. Les chutes et les blessures étaient fréquentes. Mais c'était notre peine à nous autres, orphelins, puisque plus personne ne veillait sur nous. « Regarde ce que j'ai trouvé ! » C'était un objet contondant, une poignard dont la lame de bonne facture avait résisté au passage du temps. « Tu me le donnes ? » « Pourquoi ? » Le regard haineux dirigé vers notre chef tyrannique était suffisamment explicite pour m'éviter de mettre des mots sur mes intentions. Il allait enfin payer, pour ce qu'il avait fait à ma mère et ce qu'il m'avait fait ensuite. Me traînant comme son chien, puis son esclave. Je n'étais pas le seul à vouloir le voir mort mais certainement le seul à en avoir le cran. Les autres, c'étaient tous les mêmes, ils se révoltaient puis se résignaient. Il était le dernier sur ma liste. Les deux qui le précédaient avaient expiés en toute discrétion. Chute mortelle, poison, impossible de me soupçonner derrière ces méfaits. Lui n'aurait pas une mort si glorieuse. « Tu vas m'aider ? » Malachi haussa les épaules négligemment, signe évident que l'on finissait par s'habituer à tout, même au pire. Je lui expliquais rapidement mon plan, qu'il exécuta à la perfection. « AAaaah ! Saloperie de cul de singe stérile !! Tu n'peux pas faire attention ?! » Je me retenais de rire alors qu'il se tortillait sur le sol, mimant la douleur. Clifford approcha rapidement. « C'est quoi ce bordel ?! Z'êtes même pas foutu de faire le job correctement ! Demain vous serez à la cuisine, avec les femmes, bande de lopettes. Alors c'est quoi le problème ? » Il me tournait le dos, essayant d'estimer la gravité des contusions de Malachi. Nous étions suffisamment éloignés du troupeau pour ne pas l'affoler. Un témoin deviendrait rapidement gênant. On préférait toujours les salauds aux meurtriers. Je le frappais pour le faire chuter et lui donnais un premier coup de couteau quand il tomba lourdement sur le sol. « C'est toi mon problème. » « Petit pédé sans couilles, j'ai toujours su que tu voulais me prendre par derrière. » Pas très glorieux comme technique mais je m'étais depuis longtemps assis sur mon éthique. La fierté était un luxe que nous ne pouvions nous permettre de nous offrir. Au risque de devenir fous, réellement. J'enfonçais la lame à plusieurs reprises dans sa chair molle, le pénétrant lentement. Chaque plaie pour chaque blessure infligée. ça allait me prendre un temps fou. « Tu sais ce que ça me rappelle ? Quand je baisais ta mère ! » Futile provocation dans l'espoir de me voir abréger son agonie mais je n'en fis rien. Förda se forgerait de notre sueur, de nos larmes et de son sang. Il ne criait même pas, ce con ! Cela n'amoindrissait pas mon plaisir, au contraire. Ameuter les autres, c'était certainement la seule chose à faire s'il voulait s'en sortir. Peut-être avait-il compris que le monde s'en sortirait mieux débarrassé des déchets de son acabit. « Mec ! Faut y aller !! Avant que les autres se ramènent. » Malachi me sortit de ma transe sanglante. Clifford était déjà refroidi mais je continuais à m'acharner avec la hargne du désespoir. Je pleurais de rage et n'arrivais pas à me détacher de la dépouille. Il me força à me relever et me porta sur quelques mètres avant que de tomber nez à nez avec un visage inconnu. Les mains et la chemise pleines de sang me donnaient un air inquiétant, pourtant c'est un sourire qui se dessina sur la face de l'étranger. Malachi voulu fuir, ce dernier l'arrêta. Il dévia de son axe pour lancer un regard au cadavre et pointa le menton dans sa direction. « Il t'avait volé ta petite-amie ? » « Il a tué ma mère. » « Il devait le mériter alors. On est à la recherche de gars dans ton genre pour faire la route vers le nord, direction le Groenland, y'en a beaucoup des comme toi dans ton groupe ? » « Y'a quoi au Groenland ? » « Des icebergs. » « Des fjords. » « Des survivants. » « Des Groenlandais ! »

« Tu es un traitre ou un idiot ? » Ni l'un ni l'autre ou peut-être un peu des deux. Je me voyais surtout comme un idéaliste qui avait caressé l'espoir que le nouveau monde ne ressemblerait en rien à l'ancien. « Tu veux le rejoindre dans sa cellule ? » « Je préférerais éviter » « Éloigne-toi de lui nom de dieu ! » « Malachi, ce snt des humains, au même titre que nous, alors pourquoi les traiter comme des chiens ? » « C'est une vraie question ou est-ce que c'est encore ton humour douteux ? »
texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte

texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte




WHO ARE YOU ?



Pseudo : No escape
Age : 20 ans
Nombre moyen de mots par rp : 800/1000
Présence (environ) : 5/7 j
Crédits que tu as utilisé : Tumblr
Et Child Prey, t'en penses quoi ? : Incomplet. J'aurais aimé plus d'annexe pour expliquer un peu l'état du monde, les différentes activités des groupes, le mode de jeu. Le réglement est plus long que les annexes. @.@
Tu as d'autres comptes ? : Pas encore. =)
T'as lu le règlement ? : Il parait
Alors le mot de pass c'est ... ?: Validée par Naomie What a Face
Autre chose à ajouter ? : Bonsoir, n'ayant pas trouvé de partie invité, je vais poser mes questions ici. En fait, je m'interroge sur le mode de jeu. Vu que les divers groupes sont séparés géographiquement, j'imagine que cela implique que nous pouvons jouer qu'avec les membres de notre groupe. A moins qu'il y est des interactions entre les divers clans. Comme des échanges d'enfants, des combats pour mesurer les forces, qui pourraient donner lieu à de grands événements dans des arènes etc... Parce que s'il y a pas mal de membres dans l'école, c'est les barbares de chez Visdom qui me font de l'oeil et il n'y a qu'une seule personne là-bas pour le moment et je ne voudrais pas me retrouver rapidement coincée en rp. =)

Fiche par NUTELLA sur Twi-Art.



Dernière édition par Slevin V. Hodgson le Mer 25 Jan - 11:55, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2011
Age : 23


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Sam 21 Jan - 22:37

BIENVENUE What a Face
Oui nous allons surement faire des échanges, à voir ce que les admins prévoient Fufu

_________________


STIGMATE ☂ «I know you're gone. I know you're leaving me. Behind your dreams. Behind your prayers. What do you want? What do you feel? What do you love? I hear your sighs. I hear your heartbeat. Pound me on my back. I'm on my own now. What do I see?What do I feel? What do I love? What do I know? Ow ow. What do I love? I know you're gone. I know you're leaving me. Behind your dreams. Behind your prayers. What do you want?. What do you need?. What do you love? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 148
Date d'inscription : 20/11/2011
Age : 26


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Dim 22 Jan - 10:14

Je ne sais pas exactement ce que la fonda' avait prévu, mais perso je ne nous vois pas comme "coincés". On est répartis dans des endroits parce qu'on y vit, après je ne vois rien qui nous empêche de bouger (bon, à part si t'es vraiment retenu dans un clan, bien sur XD) What a Face

_________________

Watch me, feel me ♦ « Make me strong, make me beautiful, make me smart, make me ambitious, make me famous, make me here, make me live, and i'll love you. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4
Date d'inscription : 20/01/2012


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Dim 22 Jan - 14:57

Peut-être le fait que la population soit réduite à une poignée ? J'imagine, comme il y a des assauts sur l'école, que le trafic aérien est rétabli mais qu'il doit être tout de même limité... Les déplacements sont d'autant plus contraignants du fait que les clans se trouvent sur chaque continent. Avec une pluralité géographique réduite à divers états américains, ou pour changer un peu des USA, à plusieurs villes européennes, le problème se poserait moins. Même si la dytentrine peut permettre la téléportation, ou le vol par exemple, il faudrait une quantité d'énergie trop importante pour faire le voyage convenablement et donc ça me semble limiter une fois de plus les interactions entre groupes. Sans parler du fait qu'il semble y avoir des tensions entre ceux-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 30/12/2011


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Lun 23 Jan - 9:44

Bienvenue \o/

Pour le moment, comme le forum débute, il n'y a pas encore grand monde et les groupes ne sont pas très équilibrés, mais bon ça viendra avec les nouveaux inscrits, il faut justement ne pas se laisser démotiver par ça !

Le RP est très libre, rien ne t'empêche d'avoir un sujet à Visdom avec quelqu'un là-bas et un autre à Överlevnad, il suffit de bien gérer le temps (par exemple considérer qu'entre le sujet à Visdom et celui à Överlevnad il s'est passé plusieurs jours, suffisant pour se déplacer normalement ou être téléporté par quelqu'un et s'en remettre). Seule ton imagination peut te limiter, tout est malléable ^^

Quant aux tensions entre groupes, il y a toujours moyen de bien jouer avec pour permettre du RP. Déjà, à moins d'avoir un signe distinctif bien visible ou d'être connu, on ne sait pas si tu es un mutant ou pas, si tu viens d'un camp dont tu t'es échappé, si tu viens chercher refuge à l'école, si tu es un espion, si tu es un Visdom ou autre, etc. A toi là encore de jouer sur la nature de ton personnage et son caractère : s'il vient à Överlevnad et qu'il n'est pas stupide, il ne va pas crier haut et fort qu'il est de Visdom.

Bref il y a toujours moyen de RP et de ne pas se retrouver coincé, et il y a toujours des gens pour t'aider si vraiment tu bloques :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4
Date d'inscription : 20/01/2012


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Lun 23 Jan - 12:38

Si ça peut te rassurer, tu n'as pas à t'inquiéter de ma motivation ! J'adore le contexte du forum, j'ai hâte de vous rejoindre et de donner vie à Slevin ! o/ Je voulais juste être sûre d'avoir bien tout pigé avant de me lancer dans la rédaction de la fiche. Je pense avoir trouvé une excuse valable pour ses déplacements incessants, à vous de me dire ensuite si ça passe, quand j'aurais terminé la fiche.
Quant à l'école, je pense rejoindre le côté obscur de la force et venir vous espionner, le tout sous couverture, évidemment. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomie E. Stroud

Modérateurs
avatar


Messages : 130
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 23


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Lun 23 Jan - 18:09

Oui il y a toujours moyen trouver une façon de voyager puisque personne n'est enfermé dans leur clan. (a)

J'ai très hâte de lire ta fiche, Slevin m'intrigue beaucoup ! Vive le côté obscure de la force Fufu Mwahaha

_________________

Serial Modo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 30/12/2011


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Lun 23 Jan - 19:32

Argh encore un espion ? Damned ! Saleté !

T'inquiète pas, écris ta fiche et les modo/admin bizarroïdes te diront et te corrigeront au besoin (faut bien qu'ils servent à quelque chose parfois !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 46
Date d'inscription : 29/11/2011


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Lun 23 Jan - 22:23

COUCOU, bienvenue, c'est moi le fonda' Smile

Alors, tu peux voyager comme tu veux, en expliquant bien sûr de manière logique et crédible comment tu es arrivé dans les autres endroits. Les membres des clans peuvent attaquer l'école quand bon leur semble, mais les élèves peuvent également tenter de s'infiltrer dans d'autres clans, et, s'ils sont des espions, être officiellement à Överlevnad mais faire leurs rapports à leur clan. C'est une très bonne raison de voyager !
Ici, exactement, seule votre imagination et votre logique compte !

Si tu as encore la moindre question, tu peux me MP si tu le veux, sinon le staff et autres membres pourront t'aider, comme précédemment ! Merci à vous, en particulier à Dorian !

En tout cas, bonne chance pour ta fiche, et si tu désires un RP avec un visdom ... Smile

_________________
How much can you know about yourself if
you've never been in a fight ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 4
Date d'inscription : 20/01/2012


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Mar 24 Jan - 0:07

Bonsoir ! o/ Merci pour l'accueil ! YMCA

Alors, je pense que je devrais pouvoir trouver des excuses convaincantes et expliquer ça de façon rationnelle sans trop de difficultés puisque je traque les incohérences. ^^ Concernant les attaques envers l'école, puisque pour le moment on est peu de membres, c'est possible de pnjiser des membres du clan (qu'ils soient adultes ou enfants ? ) Parce que bon, Slevin, c'est loin d'être un warrior. Mais pour l'instant, je pense que je vais vous laisser tranquille et en faire un adulte infiltré qui servirait de professeur... J'ai déjà trouvé comment il fait pour en arriver là. Je te laisserai découvrir.
J'ai entamé ma fiche, je suis bien inspirée, elle ne devrait pas tarder. =)

Pour le rp, c'est avec plaisir que j'accepte, on se fait ça dès que je serai validée ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 46
Date d'inscription : 29/11/2011


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Mar 24 Jan - 17:40

Et bien, oui, les PNJ sont autorisés ! A l'heure actuelle, comme on a peu de membres, on reste très ouverts pour permettre de rp ^^

_________________
How much can you know about yourself if
you've never been in a fight ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 22
Date d'inscription : 30/12/2011


MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   Ven 27 Jan - 8:50

*a rien fait de particulier xD*

Pnj powa. On est bien obligés, parce que sinon à l'heure actuelle il y aurait... heu... un seul professeur à Över ? Smile Tant qu'on abuse pas si jamais il y a bataille je pense que c'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Slevin Hodgson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Slevin Hodgson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Darth Slevin
» gonna love myself. ► Aleksa
» Tu peux supplier, tout nier, tes mains sont liées || Hodgson & Aryanedëlle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ CHILD PREY ♦ :: Administration. :: Personnages & Avatars.-